Cinq conseils pour apprendre à mieux communiquer avec les autres.

Cinq conseils pour apprendre à mieux communiquer avec les autres.

Il y a quelques jours, j’écrivais avec une de mes connaissances qui m’a fait savoir qu’elle avait un problème de communication avec ses collègues de travail. Elle voulait que je l’aide. Je me suis dit qu’il y avait probablement beaucoup d’autres personnes dans la même situation.

J’ai décidé d’écrire un article sur le sujet afin que chacun puisse apprendre à mieux communiquer avec les autres.

Lire aussi : Comment surmonter son ego ?

Cinq conseils pour apprendre à mieux communiquer avec les autres.

1- Écouter.

L’art de communiquer commence par l’écoute. Prêter attention à ce que l’on dit est la première étape d’une communication réussie. Pour bien communiquer, nous devons d’abord apprendre à écouter les personnes qui nous entourent. Sans une bonne écoute, le dialogue entre deux personnes se réduit à un simple monologue à deux voix, où chacun reste sur sa position, sans vraiment échanger.

” Écouter “, c’est d’abord faire le choix de partager un moment avec l’autre. S’abstenir de tout jugement ! Si nous ne sommes pas en mesure de tout comprendre, nous devons nous abstenir autant que possible de porter des jugements. Cessez de préjuger de ce que les autres pensent. Développez une écoute active, en bougeant la tête, en reformulant ce que dit votre interlocuteur, en rebondissant sur ce qu’il vous dit. Laissez de la place à l’autre, mais sans vous mettre en retrait.

Lire aussi : Comment vaincre la peur de ne pas réussir ?

Un dialogue sain se traduit par un temps de parole équilibré. Ne confondez pas écoute et complaisance. N’ayez pas peur d’être en désaccord sur certains points si nécessaire, mais seulement après avoir écouté l’autre personne jusqu’au bout.

Les personnes timides ont souvent du mal à écouter parce qu’elles sont trop concentrées sur leurs propres performances. En concentrant votre attention sur l’autre personne, vous vous libérez d’une pression et vous pouvez vous laisser porter par le flux de la conversation.

2- S’excuser.

Admettre que l’on a fait une erreur est une tâche compliquée, mais tellement libératrice ! Selon Francesca Sicura, psychologue, s’excuser est une compétence de communication importante et déterminante qui permet de réparer les dommages causés à une relation. « C’est un signe d’intelligence émotionnelle, de maturité et de croissance personnelle. » https://www.ellequebec.com/societe/psycho/l-art-de-bien-s-excuser

Demander pardon nécessite, dans un premier temps, une grande capacité d’empathie. Il faut être capable de se mettre à la place de l’autre pour comprendre l’impact de nos actions ou de nos gestes. C’est ce que souhaite généralement la personne blessée : être écoutée, entendue, comprise. Il faut apprendre à s’excuser quand on est dans l’erreur, à accepter les excuses et à pardonner quand on a été peiné.

3- Cultiver la familiarité.

Sachez rester léger. Sachez parler de la pluie et du beau temps. Sachez poser une question anodine, dont le but est simplement d’engager la relation. Cultivez la convivialité. Valorisez les conversations simples et décontractées. Entraînez-vous à converser avec votre voisin, votre collègue, un inconnu, etc. Soyez flexible, modeste dans votre esprit.

4- Vous faire comprendre quand vous vous exprimez.

Le processus de communication étant complexe à différents niveaux, il est important de minimiser le risque de mauvaise interprétation. Lorsque vous parlez avec une personne qui vous est proche, exprimez-vous clairement. Dites les choses clairement et assurez-vous que la personne qui vous écoute a bien compris le message que vous voulez transmettre.

Pour comprendre et maîtriser les rouages de la formulation de vos pensées, je vous invite à faire un tour sur cet article ” Formuler ses pensées, l’art de se faire comprendre ” où on partage avec vous quelques moyens locutifs pour une bonne communication.

Lire aussi : Comment surmonter sa « vidéophobie » ?

5- Communiquer avec le corps.

Une grande partie des messages est transmise de manière non verbale. Votre interlocuteur sera très sensible à votre regard, à vos mimiques, à la position de votre corps, à l’amplitude de vos mouvements. Le corps dit parfois le contraire de ce que disent les mots.

Un exemple : hier, je discutais avec un de mes oncles, à un moment il m’a posé une question, je lui ai répondu mais en même temps j’ai fait un geste avec mon corps qui remettait complètement en cause la sincérité de ce que je lui disais. Immédiatement, il m’a dit : tu me réponds autre chose mais ton corps me dit autre chose.

Regarder votre interlocuteur dans les yeux quand il vous parle.

Pour les personnes timides, il est très difficile de regarder la personne dans les yeux lorsqu’elle parle. Pourtant, une bonne communication implique un contact visuel. En particulier lorsque vous écoutez, parlez ou terminez votre discours, il est conseillé de regarder l’autre personne dans les yeux.

Le sourire.

Le sourire reste un allié universel. Les gestes des mains et du corps soutiendront votre discours. Soyez vif mais pas nerveux.

Nous voici donc à la fin de cet article portant sur : Cinq conseils pour apprendre à mieux communiquer avec les autres.

J’espère qu’après l’avoir lu, vous aurez plus de facilité à communiquer et à interagir avec les autres.

Sources : https://timidite.info/agir/apprendre-a-mieux-communiquer/

https://www.psychologies.com/Moi/Moi-et-les-autres/Relationnel/Articles-et-Dossiers/5-conseils-pour-mieux-communiquer

https://www.cosmopolitan.fr/comment-bien-communiquer-avec-les-autres,2019276.asp

Et vous ? Quels autres conseils pourriez-vous nous donner pour apprendre à mieux communiquer avec les autres. Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager autour de vous.

Écrit par
Mondukpe Ogbonikan

Laisser un commentaire

Mondukpe Ogbonikan

Éternelle amoureuse et passionnée du devenir et du digital.

Je suis Mondukpè Ogbonikan.

Ma soif de vivre mes plus belles passions a été ma plus grande motivation pour la création de ce blog.
Une superbe aventure qui a changé ma vie et qui m’a permis d’être celle que je suis aujourd’hui.

Mon blog a pour objectif de motiver, d’aider ma communauté à travailler sur leur devenir, à donner le meilleur d’eux-mêmes, à se surpasser, à exploser leur potentiel.